Logo
Le RGTA-DI fêtera ses 20 ans d'existence les 28-29 octobre 2011 à kindia
_ Accueil
Nous connaître
_ Historique
_ Vision et Mission
_Fonctionnement Interne
_ Financement
Zone d'intervention
_ Basse Guinée
_ Haute Guinée
_ Moyenne Guinée
_ Guinée Forèstière
Nos Activités
_ Traction Animale
_ Production Agricole
_ Recherche _Développement
_ Formations
_ Atelier CEPAR
Les Partenaires
_ Partenaire Financier
_ Partenaire Technique
_ Partenaire à la Base
HISTORIQUE
L’historique de la Traction animale en Guinée a connu trois périodes :
La période coloniale
(1915-1957)
La période de l’indépendance
1958
La période de la 2ème République
(1984-2008)
   
La période coloniale (1915-1957)
La période de l’indépendance (1958)
La traction animale a été introduite par l’administration coloniale à partir de 1915.
Dans les années 1973-1976, furent créées les FAPA (Fermes Agro-Pastorales d’Arrondissement) ; les BMP (Brigades Mécanisées de Production) et les BAP (Brigades Attelées de Production).
Elle connaît une forte expansion entre 1915 et 1930.
La Guinée figure dans le peloton de tête des pays de l’Afrique de l’Ouest utilisateurs de cette technique.
Ces instruments de la politique de l’Etat  visaient la promotion et la relance de l’utilisation de la traction animale.
Les concours du meilleur laboureur et la formation de techniciens d’encadrement agricole (Moniteur d'agriculture) ont été les bases de l ’expansion de la traction animale.
Cette période aura paradoxalement accentué le déclin de la culture attelée reléguant la Guinée dans les derniers rangs des pays de l’Afrique de l’Ouest utilisateurs de la traction animale.
 
Monsieur Tené Camara fut ainsi pour la première fois primé meilleur laboureur du concours qui a eu lieu à Timbi-Touny près de Pita en 1922.
La période de la 2ème République  (1984)
A partir des années 1980, une dynamique est impulsée par des instituts de recherche tels que:
La traction animale s’est répandue progressivement dans :
le CRAF (Centre de Recherches Agronomiques de Foulaya);
le Gomba (Basse Guinée)
le CRAK (Centre de Recherches Agronomiques de Kilissi);
le Manding (Haute Guinée)
Progressivement dans d’autres contrées du pays.
l’Etat;
Le Gomba (Kindia) qui fait partie de la zone d’intervention du RGTA/DI, est le premier terrain d’application pratique de la technique qu’il a développée.
les ONGs comme ACT (Association de Coopération Technique), une ONG Belge;
et des organismes multilatéraux comme la FAO.
La politique de cette époque a favorisé la libéralisation et l’éclosion d’initiatives privées dans un contexte où l’État s’est désengagé de beaucoup de secteurs (Production, Distribution) notamment dans l’agriculture.
A partir de 1930, se déclenche une phase de régression.
Celle-ci est due aux effets de la crise économique de 1929 sur les colonies, au développement de la peste bovine et de la péripneumonie ainsi qu’aux conséquences de la guerre mondiale de 1939-1945.
En dépit de la volonté du colonisateur de favoriser la mécanisation de l’agriculture par l’importation d’équipements agricoles la traction animale perd du terrain
 
 
Et depuis...
C’est dans ce contexte que l’ONG Belge ACT a initié un projet «Relance de la Traction Bovine à Bangouya dans la région de Kindia» en 1987. Cette initiative qui a démarré dans une zone à fort potentiel agricole peu exploité, visait les  objectifs suivants :
1_
Contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire dans les exploitations familiales ;
2_
Favoriser une augmentation des surfaces emblavées ;
3_
Favoriser une augmentation des rendements par l’amélioration des techniques culturales ;
4_
Renforcer ou mettre en place des structures locales permanentes de soutien à l’agriculture familiale.
Ils ont conduit à la nécessité de la mise en place d’une ONG locale
le RGTA-DI
(Réseau Guinéen pour la Traction Animale et le Développement Intégré)
Ainsi fut créé le RGTA/DI en 1991 à Kindia dont la mission est de « Contribuer à l’augmentation de la sécurité alimentaire des exploitations agricoles familiales dans les zones d’intervention ».
L’innovation majeure durant cette période est la réalisation du principe
« Un Homme, Un attelage ».

Dr SOUMAH Almamy Seny
Le président fondateur de l'ONG RGTA-DI
 
 
Les maîtres forgerons dans un atelier de forge
 
 
 
 

Traversée sur le Bac de Madino Oula Lors de la visite du terrain

Le 6 Août 2011